INHOSPITALIER, IÈRE


INHOSPITALIER, IÈRE
adj.

Qui n’est point hospitalier, qui n’exerce point l’hospitalité, qui est inhumain envers les étrangers. Un peuple inhospitalier. Par extension, Rivage inhospitalier. Terre inhospitalière.

L'Academie francaise. 1935.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • inhospitalier — inhospitalier, ière [ inɔspitalje, jɛr ] adj. • 1586; de 1. in et hospitalier 1 ♦ Qui ne pratique pas l hospitalité. Un peuple inhospitalier. 2 ♦ Où l on trouve difficilement l hospitalité. Pays inhospitalier. Accueil inhospitalier. ⇒ 1. froid,… …   Encyclopédie Universelle

  • inhospitalier — inhospitalier, ière (i no spi ta lié, liè r ) adj. 1°   Qui n est point hospitalier. Un peuple inhospitalier.    Il se dit des lieux dans le même sens. Terre inhospitalière. •   Sans craindre ni les fables du pays, ni le nom d inhospitalière qu… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • INHOSPITALIER — IÈRE. adj. Qui n exerce point l hospitalité, inhumain envers les étrangers. Un peuple inhospitalier.   Il se dit quelquefois D un lieu où les étrangers sont mal accueillis, qui n offre point un refuge assuré. Rivage inhospitalier. Terre… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • hospitalier — hospitalier, ière [ ɔspitalje, jɛr ] adj. et n. • XIIe; lat. médiév. hospitalarius I ♦ 1 ♦ Anciennt Qui recueille les voyageurs, les indigents (en parlant des religieux et religieuses de certains ordres). N. Les hospitaliers : membres de certains …   Encyclopédie Universelle